La décolonisation des pratiques de guérison

La pleine conscience, d’une perspective autochtone

Marymound organise des possibilités d’apprentissage tout au long de l’année, en abordant des sujets qui sont importants pour les professionnels de la santé et des services sociaux. C’est ce que l’organisme fait encore une fois les 17 et 18 mars, à l’occasion d’une conférence de deux jours sur la décolonisation des pratiques de guérison, où les participants découvriront des méthodes autochtones de pleine conscience, la promotion de la vie plutôt que la prévention du suicide et des façons de créer une approche « à deux yeux » des soins de santé et des services sociaux, c’est-à-dire alliant la perspective des sciences occidentales fondées sur des données probantes aux enseignements autochtones, afin d’améliorer la qualité des soins que nous prodiguons.

« Je crois que ce sujet s’adresse à un public tellement vaste que toute personne qui recherche des outils pour apporter un vrai changement et créer un lien entre son propre parcours de guérison et celui de personnes qu’elle appuie ou avec qui elle travaille tirera profit de cette conférence. Les conférenciers Yellowbird et Connors apportent une véritable mine de connaissances et d’expertise », déclare Dawn Isaac, responsable des événements spéciaux et des projets à Marymound.

Le 17 mars : Michael Yellowbird est un célèbre chercheur autochtone en travail social et en études autochtones et doyen de la Faculté du travail social à l’Université du Manitoba. Il discutera de la façon dont le bien-être d’une personne peut être amélioré grâce à une combinaison des sciences autochtones et occidentales fondées sur des données probantes à la roue médicinale. Cette dernière est un symbole utilisé pour représenter l’intégrité, l’équilibre et les cycles de vie naturels. Elle se compose d’un cercle à quatre quadrants : intellect, corps, esprit et émotions. M. Yellowbird expliquera également ses recherches sur les approches autochtones de la pleine conscience. La pleine conscience est une pratique que bon nombre d’entre nous connaissent, mais M. Yellowbird examinera son pendant autochtone, qui a vu le jour bien avant la popularisation de cette pratique de santé.

Le 18 mars : Ed Connors, psychologue agréé de la province de l’Ontario et ancien du Centre de ressourcement et d’apprentissage et du First Peoples Wellness Circle. Il expliquera la promotion de la vie fondée sur les forces comme nouveau manière d’aborder la question du suicide au sein des collectivités autochtones. Cette approche est rapidement en train de devenir celle qui est privilégiée pour prévenir le suicide et les décès non naturels prématurés. M. Connors permettra aux participants de comprendre comment ce concept a évolué en ce qui concerne les perceptions des Autochtones à l’égard d’une vie longue et en santé.

Les participants découvriront comment l’ouverture à la culture, qui favorise l’intégrité et la guérison, transformera le dialogue d’un traumatisme intergénérationnel à une résilience intergénérationnelle.

La conférence vise également à accroître les connaissances et la sensibilisation des participants à l’égard de la décolonisation incluant :

  • comprendre l’histoire de la colonisation et s’ouvrir aux traditions ancestrales et aux valeurs culturelles,
  • reconnaître que la décolonisation est un parcours de guérison pouvant provoquer une myriade d’émotions, notamment la souffrance, la colère, l’épanouissement et l’émancipation,
  • soutenir les peuples autochtones et leur droit à l’autodétermination, sur les plans économique, politique, social et culturel,
  • soutenir les méthodologies de recherche et les cérémonies autochtones en tant que pratiques fondées sur des données probantes.

La conférence de deux jours, qui propose un tarif spécial pour les étudiants, mettra également en vedette des artistes et propriétaires d’entreprises autochtones de la région, qui viendront vendre leurs produits sur place.

« Cette conférence offre une occasion d’aborder la réconciliation d’une manière constructive. Vous en ressortirez optimistes, dynamisés et prêts à intégrer ces pratiques à votre vie personnelle et professionnelle », a déclaré Isaac

Pour en savoir plus et pour vous inscrire, consultez www.marymound.com